Déployer l’approche programme

L’approche programme étant un moyen privilégié pour une équipe pédagogique d’assurer un fil conducteur et une harmonisation entre les cours, le Suptice a développé des formations et un accompagnement pour les enseignants qui le souhaitent afin de favoriser l’implication et la motivation des étudiants dans leurs études.

Scrabble
  1. Qu’est-ce que l’approche programme ?
  2. Pour définir l’approche-programme
  3. Pourquoi s’engager dans une démarche d’approche programme ?

Dans une démarche d’échange et de partage d’expérience, Claire Flandrin, ingénieure pédagogique à l’université de Nantes nous a rendu visite afin de  nous faire un retour d’expérience sur cette approche significative pour l’enseignement supérieur.

Qu’est-ce que l’approche programme ?

C’est un modèle d’organisation de l’enseignement qui repose sur 2 fondements :

  • Un projet de formation (à l’échelle d’un établissement, d’une composante ou d’un diplôme) basé sur le profil de sortie visé du diplômé : vision du diplômé, les valeurs portées (ex: démarche scientifique, socle minimale de connaissances, = vision du rôle de l’université), les compétences à acquérir.
  • Une équipe pédagogique qui travaille de manière collégiale et collaborative et qui amène un changement de réflexion sur l’organisation de la formation.

Le projet de formation doit être discuté, partagé, validé et porté par un collectif. Les enseignants réfléchissent collégialement sur les problématiques de réussite et d’échec. Une équipe pédagogique qui travaille de manière collégiale et collaborative :

Equipe pédagogique

Pour définir l’approche-programme

« L’approche-cours est au patchwork ce que l’approche-programme est au tapis persan » - (Sylvestre & Berthiaume, 2013, p. 105).

Approche-cours Approche-programme
Organisation individuelle : chaque enseignant se sent "propriétaire" de ses cours. Les enseignants savent peu ce que font leurs collègues; ils travaillent de façon isolée. Organisation collective : les enseignants, réunis en équipe autour d'un programme, se sentent responsables collectivement des activités de formation proposées aux étudiants. Des lieux et des moments sont prévus pour discuter des apprentissages à développer et des moyens à y consacrer.
Juxtaposition d'expertises : l'enseignant construit ses cours en fonction de son expertise et de ce qu'il trouve important de transmettre aux étudiants. Projet de formation partagé : le profil de sortie des étudiants sert de référence pour la gestion du programme : les contenus, les activités d'apprentissage et les modalités d'évaluation sont décidés collectivement, en fonction de ce profil de sortie.
Autonomie professionnelle : enseigner est considéré comme une responsabilité individuelle. La concertation entre enseignants est peu fréquente. Pilotage participatif : le mode de pilotage du programme est collégial. Personne ne se sent propriétaire d'un cours. L'équipe cherche à placer "le bon cours à la bonne place".

L’approche-programme, c’est une nouvelle façon de concevoir et d’organiser la formation universitaire. Il s’agit d’une voie prometteuse pour bonifier la qualité des programmes d’études. (Prégent, Bernard, & Kozanitis, 2009).

Déployer l’approche programme n’est pas si simple :

  • La difficulté provient des co-accréditations
  • L’absence de cadrage est angoissante. Il est important qu’il y ait un cadre de la direction, du responsable qui permet d’engager la discussion et de favoriser  l’esprit collaboratif.

Elle nécessite de :

  • Accepter que le cadre puisse évoluer en fonction des décisions.
  • Clarifier les rôles de chacun
  • Mettre en évidence l’implicite 

Pourquoi s’engager dans une démarche d’approche programme ?

  • Pour en finir avec l’approche cours qui entraine bien souvent :
  1. Un manque de vision collective
  2. Un isolement du responsable de formation et des enseignants
  3. Une responsabilité individuelle et non pas collective à l’égard du programme
  4. Une qualité médiocre des programmes (redondances, carences, manques...)
  • Pour répondre aux enjeux et du MEN-MESR (nouvelles connaissances et compétences) - Bologne
  • Pour s’adapter aux publics (FI, FC, alternants…)
  • Pour mieux intégrer les TICE et initier de réelles transformations pédagogiques
  • Pour mieux communiquer

Les avantages sont nombreux :

Avantages pour l’équipe enseignante

Avantages pour les étudiants

Avantages pour la gestion et la qualité de la formation

Chaque personne connaît les finalités du programme et sait mieux comment y contribuer

Grâce à la communication au sein de l’équipe, une cohésion s’installe

Des collaborations peuvent naître plus facilement

Les nouvelles personnes s’intègrent plus rapidement à l’équipe car elles ont des repères concrets

Les étudiants ont une idée précise des compétences apportées par la formation

Il leur est plus facile de percevoir l’utilité des enseignements et des activités proposées

Ils parviennent davantage à faire des liens entre leurs différents apprentissages

Ils bénéficient d’une pédagogie adaptée aux objectifs de la formation

Les lacunes et les redondances non productives sont vite repérées et corrigées

Le programme possède une forte cohérence interne

La gestion du programme n’incombe pas à une seule personne, puisque c’est l’affaire de tous

Les décisions sont prises plus facilement, en référence au projet commun

Nous remercions chaleureusement Claire pour cette journée de partage, riche en conseils et en échanges constructifs nous incitant à poursuivre dans cette démarche et à proposer notre appui aux équipes pédagogiques de l’Université de Rennes 1.