Dispositif SoftSkills

Habituellement considérées comme acquises, les soft skills sont des compétences essentielles dans un monde en constante évolution où le changement est devenu un mode de fonctionnement.

photo
  1. Soft Skills ou compétences transversales
  2. Un dispositif de formation innovant
  3. Une collaboration nationale

Soft Skills ou compétences transversales

Il s'agit des savoirs comportementaux, d'attitudes, de compétences personnelles, humaines et relationnelles.

L'Université a désormais pour misson de préparer les étudiants à occuper des métiers qui, pour la plupart, n'existent pas encore. Il est donc nécessaire de les former aux savoirs faire et savoir-êtres liés à l'adaptabilité et à l'autoformation. Ces compétences sont aussi très utiles aux étudiants qui choisissent de s'engager dans des projets et initiatives de la vie étudiante. Ils disposeront ainsi d'un socle de compétences validé et certifié, qu'ils pourront valoriser auprès d'employeurs.

Dans le cadre du projet SoftSkills, les étudiants se verront offrir une formation visant à consolider leurs apprentissages, portant sur travail en équipe, le travail collaboratif et à distance, la dynamique de groupe et le réseautage, la résolution de conflits entre pairs, l'animation de réunions et de groupes de travail basée sur des méthodes créatives et participatives, la gestion de projet agile, la prise de parole et la capacité à convaincre...

Un dispositif de formation innovant

Un dispositif de formation innovant sera créé et intégré à terme aux maquettes de formation au niveau Licence. Un ensemble de ressources et d'ateliers seront créés par des coachs de l'établissement sur des créneaux horaires diversifiés et dans des tiers lieux variés. Des mises en situation leur seront proposés sous forme de projets à mener ou de problèmes à résoudre collectivement sur des thématiques en lien ave la vie sur les campus, les enjeux de la transformation digitale et des problématiques soumises par des entreprises.
Une équipe de coach sera formée et accompagnée par l'entreprise SenseSchool, spécialiste de l'apprentissage par la résolution de défis sociétaux.
Le SUPTICE et le SOIE piloteront le montage du dispositif en collaboration étroite avec les responsables de formation de l'établissement
 
 

Une collaboration nationale

Ce projet a été retenu dans le cadre de l'Appel à Manifestation d'Intérêt 2017 piloté par le Ministère de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation.
Lors de la sélection des dossiers, le jury a souhaité que les 3 dossiers, portant sur le développement des SoftSkills, collaborent afin de proposer, d'ici la fin du projet, un dispositif portant sur toutes les dimensions du projet: technologique, pédagogique et communicationnelle.

Les 2 autres projets retenus sont:

  • Sok@A, porté par HESAM Université, a pour objectif de développer auprès de ses apprenants un nouveau dispositif d'aide à la visualisation, valorisation, sensibilisation et perfectionnement de leurs soft skills (savoirs comportementaux, attitudes et compétences personnelles, humaines et relationnelles) dans l'objectif d'une meilleure insertion professionnelle. Ce dispositif (SoK@A) comprend d'une part, un logiciel (SoK@) qui traite et analyse les traces d'activités générées sur les outils numériques de formation de la ComUE (Moodle, groupes OneDrive sur Office365, réseaux sociaux). Et d'autre part, un accompagnement (SokA) en présentiel sous forme d'ateliers thématiques permettant une réflexion et un perfectionnement sur les soft-skills. Après une auto-évaluation des pratiques des apprenants par questionnaire en ligne, SoK@ établira un premier diagnostic du niveau de maîtrise des compétences transversales à partir de l'analyse de leurs traces. Il proposera ensuite des recommandations automatiques de ressources, de formations ou d'ateliers leur permettant de développer, renforcer ou perfectionner leurs compétences informelles et transversales concernant les "savoirs-être".
  • C2 pour l'emploi, porté par l'Université Numérique Thématique en économie et gestion AUNEGE et l'IMT Atlantique, a pour objectif de donner aux établissements, aux responsables de formation, aux enseignants et aux étudiants les ressources et les outils libres d'accès pour développer les soft skills. Il facilitera l'émergence d'un réseau d'acteurs (communauté de pratiques) par un inventaire des ressources et initiatives existantes et à venir, réalisera des fiches pratiques, mènera et évaluera une série d'expérimentations. Le tout indexé sur une cartographie partagée et dynamique pour améliorer la diffusion auprès des établissements du supérieur et la mise en relation des acteurs.