Formation hybride en réanimation néonatale

Le réseau périnatal breton expérimente depuis trois ans un nouveau mode de formation continue.

formation réanimation néonatale
  1. Une formation hybride bimodale
  2. La partie simulation
  3. La partie e-learning
  4. Evolution du projet
  5. Pour approfondir

Environ 5% des nouveau-nés auront besoin d’une intervention soignante pour une bonne adaptation à la vie extra-utérine.
Il est nécessaire et recommandé pour accroitre la sécurité à la naissance de réactualiser tous les 3 à 5 ans les connaissances et de maintenir les compétences des professionnels impliqués.

Une formation hybride bimodale

L’innovation de ce dispositif de formation continue tient essentiellement dans l’association entre le e-learning et la formation en simulation.
Plus précisément, un programme de e-learning est proposé en ligne (sur la plateforme Moodle d’enseignement à distance de l’université de Rennes 1) et encadre la formation en simulation jouée en présentiel.

Ce programme a été construit sous la conduite du  professeur Patrick Pladys avec l'appui du Service Universitaire de pédagogie et des TICE en collaboration avec le réseau périnatal, la faculté de médecine de Rennes et le CHU de Rennes. Il a été ensuite corrigé puis validé par le groupe en charge des recommandations sur la pratique en salle de naissance de la Société Française de Néonatologie (groupe intégrant la représentation d’une vingtaine de centre de simulation Français et Belge).

Découvrir le projet en vidéo:

Formation hybride en réanimation néonatale

 

La partie simulation

La formation en simulation est conforme aux règles de bonnes pratiques en centre de simulation avec utilisation de mannequins haute-fidélité prenant en compte les aspects techniques, relationnels, de communication et d’organisation en débriefing.
Elle se réalise en pluri-professionnel sur 4 demi-journées réparties avec des scenarii de complexité croissante. Chaque session peut accueillir 6 à 8 apprenants.
Les formateurs sont des pédiatres néonatologistes et des enseignantes de l’école de sages-femmes expérimentés dans le domaine de la formation par la simulation.
 

mannequin de nourrisson utilisé lors de la formation.

La partie e-learning

Elle comprend :

  • Un prétest composé d’une quinzaine de questions à choix multiples (QCM) de sensibilisation qui permet une première auto-évaluation.
  • Un algorithme des recommandations de prise en charge téléchargeable
  • Un panel de 15 vidéos de 2 à 9 minutes (La durée totale de visionnage des vidéos est de l’ordre d’1h25).
  • Un post test composé
    • D'un quizz de 60 QCM corrigés et commentés accessibles pendant les 2 semaines suivant la réalisation des ateliers en présentiel. Ce post-test est composé de 4 blocs de 15 QCM. A la suite de la réalisation de chaque bloc l’apprenant a accès aux corrections ligne à ligne des QCM et il peut refaire le bloc. Cette méthode permet de maintenir une « vertu » formative à l’évaluation post-test. L’étudiant valide le post-test s’il a au final plus de 80% de bonne réponse (taux de réussite attendu : voisin de 100%), il reçoit alors une attestation de l’université de Rennes 1.
    • de 2 cas cliniques qui auront valeur d'auto-évaluation des pratiques professionnelles. Ces cas cliniques sont à réaliser 3 mois après la formation pratique. L’apprenant répond aux questions du cas clinique (format QCM et question à réponse ouverte courte) et peut se confronter aux attitudes prônées par les experts qui ont construit la ressource. Cette attitude « de référence » argumentée est présentée en feed-back. Les cas cliniques présentés sont construits pour être proches des cas clinique auxquels l’apprenant a été confronté lors des séances de simulation
  • Une  « Foire aux Questions » est utilisée dans une dimension d’apprentissage collaboratif pour optimiser la ressource et le contenu de l’enseignement en présentiel.

 

Evolution du projet

Le projet a été adopté par plusieurs régions et réseaux périnataux (Alsace, Bretagne, Paris, Centre, Réunion), il est utilisé dans le cadre de deux diplômes d’université en pédiatrie, pour le Diplôme national d’étude spécialisé complémentaire de néonatologie, pour la formation inter-régionale du Diplôme d’étude spécialisé de pédiatrie, pour le Diplôme d’étude spécialisé d’anesthésie Réanimation.
Il fera l’objet d’une diffusion nationale à la demande du collège des universitaires de pédiatrie comme support à la formation en phase socle des internes de pédiatrie et est accessible pour tous les adhérents de la SFN (Société Française de Néonatologie).

La structure et le contenu du programme sont très appréciés des étudiants. Les responsables des personnels impliqués dans les salles de naissances font remonter des progrès observables dans les pratiques et la confiance des personnels en leurs capacités après avoir suivi la formation. Plusieurs apprenants sont devenus formateurs  sur leur territoire de santé (ex : Saint-Brieuc, Vannes…).

Le développement de « serious game »  est en cours pour compléter la formation par une meilleure appropriation algorithmique.

Un programme identique est en cours de construction autour des gestes de réanimation devant une détresse vitale en pédiatrie (construction d’une formation hybride en cours avec le soutien de l’ARS Bretagne).

Pour approfondir

  • Les vidéos utilisent de multiples supports : animations, prises de vue en conditions réelles, schémas, radiographies,  interviews ...
Supports utilisés dans le e-learning

 

  • La téléformation a été construite en appliquant le modèle ADDIE pour l’apprentissage électronique.
Le modèle ADDIE