Les étudiants ne répondent pas à mes questions pendant le cours

C'est un problème récurrent et parfois déstabilisant surtout quand on essaie d'intégrer de l'interactivité dans son enseignement.

  1. Quelques questions à se poser au préalable
  2. Quelques pistes

Quelques questions à se poser au préalable

  • Est ce que les étudiants sont en confiance ?
  • Ont-ils l'habitude d'échanger, d'être interrogés, de participer ?
  • Est ce que les étudiants (et l'enseignant) identifient clairement l'intérêt des questions, des échanges ?
  • Quels types de questions sont posées ?

Quelques pistes

  • Les questions ouvertes sont à privilégier aux questions fermées qui ont tendance à clore le dialogue et qui ne mettent pas l'étudiant en situation de reformulation, d'expliciation et de réflexion approfondie.
  • S'appuyer sur les questions des étudiants pour faire intervenir les autres étudiants: "Vous avez dit ça..."  - "Les autres, est ce que vous êtes d'accord..." - "Pouvez-vous argumenter?" etc...
  • Expliciter vos attentes, les objectifs du cours et des questions pour que vos étudiants comprennent le sens et l'intérêt qu'ils ont à participer, à répondre. Cela permet de ne pas les prendre au dépourvu au moment de l'interaction.
  • Demander aux étudiants de prendre 30 secondes pour préparer leurs réponses , cela permet à l’étudiant de faire le point sur la question, sur ce qu’il sait et d’organiser sa réponse. Il est ensuite important de faire une synthèse de ces échanges.
  • Suite à une réflexion individuelle, proposez une confrontation avec le voisin puis un consensus qui sera exprimé en grand groupe. Il est plus facile d'exposer au groupe et à l'enseignant le fruit d'une réflexion collective que le fruit d'une réflexion individuelle.