Savoir motiver les étudiants

Je vous propose, à travers cette chronique de partager des éléments de lecture portant sur la motivation des étudiants en situation d'apprentissage.

Savoir motiver les étudiants
  1. Comprendre la dynamique motivationnelle
  2. Comment soutenir la motivation des étudiants à apprendre ?
  3. Les technologies permettent-elles de soutenir la motivation ?
  4. En complément
  5. Recherches complémentaires

Au-delà du cadre psychopédagogique nous permettant de comprendre les composantes de la dynamique motivationnelle, l'auteur nous propose des pistes concrètes nous permettant d'améliorer les scénarios d'enseignement en vue de soutenir la motivation des étudiants à apprendre.

L'auteur de ce chapitre est chercheur en pédagogie. Il a publié de nombreux articles et ouvrages sur la dynamique motivationnelle en contexte d'apprentissage.

  • Auteur du chapitre : Rolland Viau, Professeur émérite, Faculté d’éducation, Université de Sherbrooke
  • Issu de l'ouvrage : Se former à la pédagogie de l'enseignement supérieur, Dir : MÉNARD, Louise & ST-PIERRE, Lise, Chapitre 9

Comprendre la dynamique motivationnelle

La motivation est multifactorielle. L’enseignant peut intervenir sur certains facteurs (activités d’apprentissage, climat de la classe, évaluation par exemple), tandis que certains facteurs, tels que des situations familiales et personnelles difficiles peuvent entamer la motivation des étudiants à apprendre sans que l’enseignant ne puisse intervenir dessus.

En résumé, l’enseignant n’est pas le seul responsable de la motivation à apprendre de ses étudiants mais sa responsabilité est bien réelle : elle consiste à faire en sorte que les facteurs relatifs à la classe favorisent chez ses étudiants une dynamique motivationnelle positive plutôt que négative

Dynamique motivationnelle

Un étudiant est motivé lorsqu’il :

  • Perçoit l’intérêt, la valeur, l’utilité des activités d’apprentissage

    • Astuce : expliciter les objectifs des activités, le déroulement, les liens avec la pratique, les liens avec le milieu professionnel…
  • Se sent capable d’accomplir ces activités comme il le souhaite (perception de sa compétence)
    • Astuce : Instaurer un climat de confiance, permettre aux étudiants d’analyser leurs compétences, l’état de leurs connaissances, utilisation possible d’un journal de bord, d’un portfolio
  • A l’impression qu’on le responsabilise par rapport au déroulement de ses apprentissages (perception de contrôlabilité)
    • Astuce : Offrir la possibilité aux étudiants de faire des choix : thèmes, modalités de travail, format de la production, répartition du travail

Comment soutenir la motivation des étudiants à apprendre ?

Selon Rolland Viau, selon que l’on soit centré sur l’enseignant ou sur l’étudiant, deux grandes catégories d’activités pédagogiques coexistent en cours : les activités d’enseignement d’une part et les activités d’apprentissage d’autre part. L’une et l’autre peuvent posséder des caractéristiques propres permettant de soutenir la dynamique motivationnelle des étudiants.

Le scénario proposé ci-dessous permettra, pour le cours magistral de tendre vers un exposé plus significatif (permettant à l’étudiant d’y attribuer de la valeur), plus clair (permettant à l’étudiant de se sentir plus compétent) et plus dynamique (permettant à l’étudiant d’avoir un sentiment de contrôlabilité plus élevé).

De nombreuses activités d’apprentissage sont susceptibles de susciter la motivation, l’engagement et la persévérance des étudiants. Néanmoins, il est difficile, pour ne pas dire impossible, de soutenir, de façon égale, la motivation de tous les étudiants. Il s’agit, pour l’enseignant, de définir au préalable les objectifs d’apprentissage visés et de bien connaître sa matière, le contexte de la classe et les intérêts des étudiants. Construire des activités d’apprentissage motivantes nécessite du temps et nécessite aussi parfois, comme l’indique l’auteur de cet article, de redéfinir son rôle en tant qu’enseignant. Devient-on guide ? Accompagnateur ? Animateur ?

Activités de motivation

Les technologies permettent-elles de soutenir la motivation ?

Les recherches sur l’usage des technologies en contexte d’apprentissage sont controversées mais montrent néanmoins que les technologies ouvrent le champ des possibles en matière d’interaction, de variété de supports, de différenciation pédagogique, d’entrainement… Il s’agit ici de caractéristiques offrant aux activités d’apprentissage des attributs favorisant la dynamique motivationnelle.

En complément

Selon une étude conduite auprès de 1082 étudiants, les activités de type projet et méthode des cas (cas pratiques, cas cliniques…) sont jugées comme plus utiles par les étudiants. Cela peut s’expliquer par l’aspect contextualisé de ce type d’activités permettant aux apprenants de faire plus facilement le lien avec des situations professionnelles à venir. Une étude complémentaire tend à montrer que les liens entre théorie et pratiques sont valorisés et sources de motivation pour les étudiants.