Inversion d'un cours magistral en Théories des Organisations

La théorie des organisations est une discipline qui retrace l’histoire de la pensée en organisation, en entreprise.

Entretien avec Caroline Ruiller
  1. Caroline Ruiller - Enseignante à l'institut de gestion de Rennes - Inverse son cours magistral
  2. Scénario pédagogique
  3. Ce qui est mis en ligne
  4. Quelles plus-values ?
  5. Pour que ça marche
  6. Axes d'amélioration

Caroline Ruiller - Enseignante à l'institut de gestion de Rennes - Inverse son cours magistral

Son but est de sensibiliser les étudiants à l’environnement, la stratégie, les modes de direction et de management, les structures sociales et physiques, la culture d’entreprise. Son but est également d’accompagner les étudiants pour mieux comprendre les motivations des acteurs de l’organisation, leurs rapports inter-subjectifs et leur processus de communication.

Issue des Sciences Humaines, la théorie des organisations se réfère à la psychologie, la sociologie, l’économie, le droit, l’histoire et les sciences de gestion. Elle nécessite une grande flexibilité intellectuelle et une capacité à abstraire pour l’étudiant.

Comment aider les étudiants à s’approprier des concepts difficiles et à les mettre en application ?

Rendre l’étudiant acteur de son apprentissage par un travail de groupe, proposer / négocier / accompagner les groupes dans le choix des thématiques étudiées, suivre l’évolution des groupes pendant 3 mois permet à l’enseignant et les étudiants de co-construire le contenu du cours en partageant un référentiel de sens commun, relatif à l’organisation.

Scénario pédagogique

Cours 1 - Janvier (2H)

La méthode pédagogique ainsi que les buts de la théorie des organisations sont présentés. Les 130 étudiants se répartissent en 10 groupes correspondant à 10 thématiques qui font l’objet d’une négociation (exemple : la gestion des temps dans l’organisation, la compétence collective et la performance sociale).

Cours 2 – Janvier (2H)

Le retroplanning des travaux individuels et collégiaux, la méthode de travail et les séances d’accompagnement sont exposés.

Les ressources bibliographiques sont discutées en amphithéâtre (crédibilité de la source, propriété intellectuelle etc.).

⇒ Mise en ligne des ressources

Séances d’accompagnement

Février - Mars (1/2 h – 1h par groupe)

En séance, les étudiants présentent leur avancement : revue de littérature sur la thématique, problématisation, cas d’entreprise étudiés, structure de la future présentation, debriefing sur le travail de groupe (difficultés rencontrées).

Les points importants ou/et complexes sont commentés, approfondi par l’enseignante.

Cours 3 – 4 – 5 – 6 – 7

Avril (2h par cours)

Présentations en amphithéâtre sous forme de forum - discussion :

- 25 minutes pour présenter ;
- 10 minutes de questions / réponses avec l’amphithéâtre
- 15 minutes de debriefing + évaluation de l’enseignante

Ce qui est mis en ligne

  • Les objectifs du cours en termes de développement de compétences attendues
  • Les thématiques
  • Les ressources bibliographiques
  • Un rétroplanning précisant les organisations de travail individuel et collégial
  • De bons exemples réalisés par les promotions précédentes
  • Un espace d’échanges

Quelles plus-values ?

Pour l'étudiant

  • Il est acteur, il interagit, il s’investit.
  • Il est proactif, propose des améliorations continues.

Pour l'enseignant

  • Les étudiants participent, sont reconnaissants et manifestent du plaisir à apprendre.
  • Une relation enseignant – étudiant interactive et apprentissages réciproques.
  • L’espace cours est conservé et s’enrichit d’année en année.

Pour que ça marche

  • Communiquer : avec tous les groupes toutes les 2 semaines pour faire un point d’avancement.
  • Signer un contrat pédagogique avec les étudiants (confiance).
  • Etre à l’écoute, être réactif, accepter de s’attarder sur des difficultés révélées par les échanges en cours.
  • Accepter de ne plus faire d’exposés magistraux stricto sensu – Savoir se positionner, « sentir » l’attente de clarification des étudiants / le bon moment pour exposer.
  • Accepter de s’ouvrir aux choix bibliographiques des étudiants et donc d’actualiser ses connaissances.
  • Préparer la structuration de son cours (ou scénarisation).

Axes d'amélioration

  • Sécuriser les étudiants car la méthode peut déstabiliser, faire peur par le sentiment de responsabilité endossée.
  • Utiliser plus dynamiquement la pédagogie bi-modale et l’ENT / les ressources en ligne mises à disposition des étudiants.

Cette personne témoigne au sujet de...