TP numériques en Odontologie

Comment améliorer les apprentissages des étudiants en les plaçant au centre de la réflexion.

Tp numérique - étudiant
  1. Pourquoi des fiches de TP numériques ?
  2. Une fiche de TP numérique en odontologie, c’est quoi?
  3. Plusieurs strates de collaboration
  4. Des résultats probants

Pourquoi des fiches de TP numériques ?

Dans l’optique de la mise en place de la réforme LMD en santé, en 2009, la Faculté d’Odontologie a décidé d’engager une refonte et un enrichissement de ses supports pédagogiques en mettant l’accent en priorité sur l’enseignement pratique. En effet, l’équipe enseignante voulait moderniser son approche pédagogique pour corriger la grande disparité des connaissances des étudiants en amont des séances de travaux précliniques. La finalité des travaux précliniques est de mettre en pratique des protocoles opératoires qui ont été présentés lors des cours magistraux. La Faculté d’Odontologie et le SUPTICE se sont donc associés pour répondre de façon collaborative à cette problématique. La Faculté d’Odontologie a proposé d’impliquer des étudiants de dernière année dans le cadre de leur travail de thèse de troisième cycle court pour mieux répondre aux attentes des étudiants et favoriser leur adhésion au projet.
 
Le projet de réalisation de fiches TP numériques  préparant  aux séances de travaux pratiques s’est rapidement dessiné, répondant à une problématique de manque d'autonomie des étudiants.  Il s’agit donc de rendre accessible en ligne des fiches TP en amont de la séance de travaux pratiques afin que l’étudiant prépare son travail, réactualise ses connaissances et anticipe sa mise en situation. Ces fiches sont également de précieux outils de révision en vue des examens.

Une fiche de TP numérique en odontologie, c’est quoi?

Chaque fiche est composée :

  • d’un onglet « Présentation du TP » regroupant la présentation du sujet, les objectifs d’enseignement et d’apprentissage, les pré-requis nécessaires.
  • d’un onglet « Matériel nécessaire » présentant le matériel dédié à chaque étape sous forme de photos.
  • d'un onglet « Etapes de manipulation » illustrant les protocoles opératoires avec différents supports visuels (vidéos, photographies, schémas).

Les fiches sont mises en ligne sur Moodle et accessibles par tous les étudiants via leur ENT en amont, pendant et après les séances de TP. Afin de garantir une consultation régulière des fiches, des évaluations, prévues ou non, peuvent être mises en place. 
 

Aperçu fiche TP numérique

Plusieurs strates de collaboration

  • Co-conception du modèle général

La Faculté d’Odontologie et un ingénieur pédagogique du SUPTICE ont réfléchi ensemble aux besoins exprimés afin de concevoir un modèle pédagogique général de fiche. Il fallait pouvoir également anticiper les besoins des autres enseignements afin de faire correspondre ce modèle à un plus grand nombre d’usages. L’association des compétences (scientifiques et pédagogiques du côté de l’odontologie et numériques et pédagogiques du côté du service SUPTICE) a permis la réalisation du dispositif numérique sous forme de fiches TP numériques.
 

  • Co-construction des contenus

Le rôle de l’ingénieur pédagogique est d'accompagner les acteurs des fiches TP numériques (enseignants et étudiants en fin de cursus) en assurant un soutien à la conception pédagogique et en accompagnant le développement numérique des ressources et du dispositif. Une fois la conception de la fiche validée, le travail de co-construction de contenus débute, chacun apportant ses compétences, les connaissances disciplinaires relevant de l’équipe pédagogique de la faculté d’odontologie, les compétences techniques, pédagogiques et ergonomiques relevant du SUPTICE.
 
Depuis la création du modèle, 6 équipes disciplinaires ont conçu 46 fiches TP numériques en impliquant 14 thésards. A partir du gabarit des fiches TP, les étudiants complètent les éléments théoriques avec l’aide de leur directeur de thèse. Une fois ce travail effectué, l’équipe disciplinaire se rencontre systématiquement en réunion de concertation afin d’harmoniser et valider les contenus. Pour illustrer les protocoles opératoires, les supports visuels sont proposés par les thésards et validés par l’ensemble de l’équipe disciplinaire : cela regroupe les photographies, les schémas et les vidéos.
 
Les photographies et les vidéos sont réalisées le plus souvent par les thésards qui ont des compétences de réalisation multimédia, ou par l’équipe audiovisuelle du SUPTICE. Pour la création des schémas, l’équipe d’infographie du SUPTICE est sollicitée : un échange entre le graphiste réalisateur de l’illustration et l’équipe d’experts d’Odontologie s’instaure alors pour cette réalisation. En effet, les illustrations, doivent être précises, scientifiquement et anatomiquement. C’est pourquoi  des allers-retours réguliers entre l’équipe pédagogique d’odontologie et les techniciens du SUPTICE sont indispensables. Le cas échéant, une réunion entre experts et graphistes est organisée sous le pilotage de l’ingénieur pédagogique, afin de faciliter la communication.

Des résultats probants

Aujourd’hui, l’évaluation des enseignements démontre un retour très positif de la part des étudiants, ceux-ci s’appropriant l’outil naturellement, proposant des améliorations et réclamant la généralisation de ce dispositif aux autres enseignements. Plus de 98% des sondés estiment que les fiches ont amélioré leur apprentissage et sont une plus-value dans leur formation. Les différents médias ont aidé les étudiants à la compréhension et à la réalisation de l’exercice. Chaque année, plusieurs étudiants souhaitent créer des ressources en ligne dans le cadre de leur thèse